Mon enfant a 2 ans, mais qu'est-ce qui se passe ? - ETRE & DEVENIR MAMAN 1718367494962041

Mon enfant a 2 ans, mais qu’est-ce qui se passe ?

par Emma



Ton enfant approche les deux ans, ou est en plein dedans et tu te sens complètement dépassée. Quand tu essayes de te renseigner sur ce qu’il traverse, tu vois partout que l’on parle de « terrible two ».



Qu’est-ce qui se passe chez l’enfant de 2 ans ?





Cette période parfaitement normale de l’enfance est parfois appelée « petite adolescence ». Entre 18 mois et jusqu’à 3 ans, ton petit bout commence à s’affirmer, à crier ou pleurer à la moindre contrariété, phénomène qui déstabilise très souvent les parents qui ne comprennent plus ce qui arrive à leur enfant.

L’enfant va prendre conscience qu’il est une personne à part entière et non plus juste le prolongement de sa mère.

Il est libre de ses mouvements, se déplace seul, peut faire ses propres choix. Il n’est plus le bébé pour qui l’adulte prend toutes les décisions. Il a besoin de faire ses propres choix et s’oppose donc naturellement aux décisions que les autres prennent pour lui. C’est la période du « non ».

A titre d’exemple : c’est la même chose, si tu as choisi de mettre un pantalon ce matin et que quelqu’un te disait: ” ah non, tu mets une robe un point c’est tout”.  Normal que ça énerve un peu !

Les crises de l’enfant sont parfois impressionnantes, son cerveau encore immature n’est pas à même de gérer toutes les émotions auxquelles il fait face, les sautes d’humeur sont fréquentes. 



Ton état d’esprit fait la différence :



Ce qualificatif « terrible » me gêne beaucoup. Le fait d’associer cette phase de développement de l’enfant à ce mot « terrible », c’est déjà se conditionner à l’avance que tu vas passer un sale moment.

Quand, il y a une situation difficile à laquelle tu dois faire face, si tu l’associes à un terme négatif, si tu la relies à un mot qui renforce la difficulté, qui souligne la douleur, tu en rajoutes une couche supplémentaire.

Il est donc nécessaire de changer sa vision des choses, c’est un passage obligatoire pour ton enfant.



Les clés pour accompagner son enfant :





📌 Garder en tête que ce passage est parfaitement normal pour l’enfant, pas la peine de lutter contre, mais l’accepter et l’accueillir en tant qu’adulte pour accompagner son enfant et respecter son besoin d’autonomie. Il a besoin de la présence empathique de son parent.

📌 Être présent pour l’enfant : lui dire que l’on est disponible, s’il a besoin de nous même s’il nous repousse clairement.

📌 Sortir du schéma du “parent victime” qui pense que son enfant fait cela dans le but de lui nuire (il y a encore trop de personnes qui pensent cela) non ce n’est pas un « caprice » (un article sur le sujet se trouve ici : l’enfant et les “caprices“).

📌 Si l’adulte exprime un refus, penser à toujours clarifier et expliquer à l’enfant pourquoi cela n’est pas possible. Il n’y a rien de pire que de recevoir un « non » sans en connaître la raison.

📌 Utiliser le « je » et non pas le « tu » (accusateur) quand je m’adresse à l’enfant pour parler d’un comportement gênant. 

📌 Être dans l’empathie et lui faire comprendre que l’on comprend ce qu’il traverse et que c’est normal de ressentir cela.

📌 Trouver des idées pour que l’enfant puisse contribuer. Il a envie d’aider, de participer, de montrer qu’il est capable. Il peut sans aucun problème, mettre le couvert, vider le lave-vaisselle, aider à l’élaboration du repas. 

Il y a de nombreux ouvrages excellents qui pourront t’être d’une précieuse aide pour traverser cette période pas facile à vivre pour l’enfant comme pour le parent. Tu auras besoin d’un peu plus de patience, mais n’oublie jamais de te mettre un petit peu à la place de ton enfant et de ce qu’il traverse. Il a 2 ans tout juste et ce qui passe dans son corps c’est assez dingue pour un petit bout comme lui. Il a besoin de toi pour comprendre cette étape de sa vie.

Tu as forcément connu cette phase avec tes enfants ou bien tu es en plein dedans, n’hésite pas à venir laisser ton commentaire pour partager cela avec nous toutes.

Tu aimeras certainement aussi :

2 Commentaires

Sonia 1 février 2020 - 13 h 55 min

Merci Emma pour cet article. Mes jumeaux sont en plein dedans, parfois je ne sais plus quoi faire. Je vais appliquer tes conseils.

Répondre
Emma 3 février 2020 - 9 h 36 min

Bon courage Sonia, x2 avec des jumeaux je me doute que des fois ça doit être vraiment difficile de garder son calme et rester patiente, merci pour ton message.

Répondre

Commentaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation sur le site. En cliquant sur OK vous acceptez les CGU / politique de confidentialité nécessaires au bon fonctionnement de celui-ci. J'accepte En savoir plus

UA-146602245-1