Ton enfant fait-il des « bêtises » ? Et pourquoi ? - ETRE & DEVENIR MAMAN 1718367494962041

Ton enfant fait-il des « bêtises » ? Et pourquoi ?

par Emma

Qu’est-ce qu’une « bêtise » ?


Pour l’adulte une bêtise c’est souvent l’enfant qui dessine sur le mur, qui jette le portable dans les toilettes mais pour l’enfant alors est-ce une bêtise ?

L’enfant a besoin, tout comme toi dans ta vie d’adulte, d’expérimenter. Il n’agit pas dans le but de te faire sortir de tes gonds.

Quand tu changes ta déco dans ta maison, tu testes, tu disposes le buffet dans un endroit puis finalement tu te rends compte qu’il est bien mieux à un autre endroit, la même chose pour ce beau miroir que tu pensais mettre dans ton salon mais qui est bien mieux dans ton entrée.

Chez l’enfant, tout dans son environnement est propice à une nouvelle expérience : les premières sensations de ses pieds qui marchent dans l’herbe fraîche, l’envie d’attraper cet objet brillant sur la petite commode. Il est curieux et c’est tant mieux. Il a un besoin infini de toucher tout ce qui l’entoure ce qui très souvent nous rend dingue et que l’on vit souvent à tort comme un affront. Il est en fait attiré comme un aimant par tout ce qu’il observe de nouveau dans son environnement mais aussi tout ce qui a l’air super cool parce que papa et maman y passent des heures : le portable par exemple. Et bien entendu, il ne voit pas pourquoi lui, n’aurait pas le droit de toucher à cet objet qui a l’air de captiver autant ses parents. Tu te doutes que le fait que ton portable soit le dernier modèle de la célèbre pomme ou un vieux machin qui a 10 ans, il ne peut clairement pas faire la différence.


Il est important de noter que ce qu’un parent qualifiera de « bêtise », un autre parent ne l’analysera pas de la même manière. La dite “bêtise” c’est celle qui te touche à toi, intérieurement parce qu’elle a abîmé quelque chose qui t’appartient (le passeport), qu’elle va te donner du travail en plus (le vase cassé). En fait c’est un peu comme si l’on avait tous individuellement un classement de bêtises. D’ailleurs, tu le vois si ton enfant casse quelque chose chez quelqu’un, sur le moment tu es ennuyée, tu t’excuses mais tu ne vas pas focaliser dessus, tu passes rapidement à autre chose.

J’ai mis du temps à me rendre compte que la plupart du temps le comportement de mes enfants résultait de mes actions et de mes comportements à moi.

Voici ce qui m’est arrivée la semaine dernière :

Ma benjamine (1 an et demi) a déchiré la première page de mon passeport (oui celle où il y a la photo), elle a également déchiré en 3 morceaux bien distincts mon permis de conduire et ma carte de groupe sanguin. Elle y est allée fort. J’aurai pu crier, oui parce qu’après tout c’est casse-pied, il va falloir changer le permis de conduire et le passeport qui pour le coup deviennent invalide. Cela engendre en plus des frais.



 J’aurai pu m’énerver sauf que je me suis refait le film de la scène, j’étais tranquillement affalée dans mon canapé en train de répondre à des messages sur mon portable, sans prêter une réelle attention à ce que ma fille était en train de faire et surtout je n’avais pas rangé mon sac à main. Autant dire qu’à un an et demi, un sac à main avec des documents de toutes les couleurs (elle a aussi passé en revue les cartes de fidélité), avec des textures différentes, des logos qui brillent ça attire l’œil de l’enfant. Alors oui, je m’en mords les doigts mais est-ce que franchement elle a la moindre idée du coût et de l’utilité d’un passeport ? pour elle c’est la même chose que si elle déchirait un vulgaire morceau de papier. 

J’ai donc réussi à garder mon calme, j’ai exprimé ma déception mais je ne lui ai pas crié dessus, je ne l’ai pas non plus montré du doigt pour lui dire que j’étais en colère contre elle comme on peut malheureusement le voir souvent. La seule contre qui je pouvais être en colère c’était moi-même.

C’est un exemple parmi tant d’autres mais on a tendance à s’énerver auprès de nos enfants pour des situations que l’on aurait clairement pu éviter si l’on avait rangé nos affaires, appris à en prendre plus soin. Moi, la première je suis la spécialiste pour dire « les filles, pensez à ranger vos affaires » et si forcément je laisse traîner les miennes, cela manque un peu de cohérence.


Pourquoi c’est si difficile de prendre ses responsabilités face au comportement de l’enfant ?


Tout simplement parce que l’on n’aime pas reconnaître qu’on a commis une erreur. Notre égo va lutter jusqu’au bout pour ne rien lâcher et même essayer de minimiser au maximum notre part de responsabilité dans chaque évènement, c’est assez incroyable. Qui aime raconter sur le moment qu’il a fait fausse route ? qu’il s’est littéralement planté ?

Personne ! Alors en quelque sorte pour te libérer de ta culpabilité, tu vas prendre, dans cet exemple, celui qui réalise l’action et qui, à tes yeux, semble responsable. En effet, c’est lui, ton enfant qui a cassé ton portable, donné un coup de feutre sur ton chemisier tout neuf… c’est lui qui a entrepris cette action. Sauf que le jeune enfant ne fait pas une bêtise dans le but d’en faire une, tout simplement car il n’a pas, à son âge, les facultés pour se dire “tiens je vais faire une bêtise pour défier mes parents”. Il ne fait pas une bêtise, il expérimente. Tout comme un scientifique, ton petit chercheur en herbe pourra observer les résultats, une fois l’expérience terminée.

C’est marrant comment dit comme ça, on se dit, oui c’est vrai, il découvre le milieu qui l’entoure, le milieu dans lequel il évolue et il n’a pas pu lire la mention « feutre indélébile » sur l’objet. D’ailleurs s’il a déjà expérimenté les joies du feutre, il se souvient peut-être qu’un coup d’éponge ou un tour à la machine et le problème est réglé.

Qui savait que le feutre était indélébile ? Toi. Oui j’y vais un peu fort et ton égo il n’aime toujours pas ça !

Parce que même si tu peux à demi-mot avouer que bon, oui c’est vrai ce fichu stylo c’est toi qui l’a laissé traîner, tu vas réussir (parce qu’on a de grandes facultés pour cela) à trouver des tonnes d’excuses pour dire que ce n’est quand même pas complètement de ta faute parce que le chat a dû faire tomber le pot à crayon ce matin… que c’est ton conjoint qui l’a laissé traîner hier soir…


Ne pas en faire tout une montagne :


Quoiqu’il en soit mon passeport il est déchiré ? je ne peux pas revenir en arrière ? Je ne vais peut-être donc pas passer la journée a cherché un coupable la seule chose à faire c’est de passer à autre chose ! C’est râlant mais je ne vais pas me gâcher la journée pour cela. J’ai certainement des choses plus intéressantes, qui m’apportent plus de joie à faire dans ma journée.




Comment ne pas péter un câble ?


1- Le prendre sur le ton de l’humour cela aide « Tu voulais un passeport toi aussi ? envie de voyager ? ». 

2- Se focaliser sur ce qui est important pour toi dans ta vie et ne pas te laisser envahir par le côté matériel de la vie, cela reste un objet.

3- Mettre sur pause, avant le pétage de plomb et se poser 5 questions :

  • Qu’est-ce qui s’est passé ? mon enfant a pris le marqueur et a gribouillé sur le mur
  • Dans quel but il a fait cela ? il avait sans doute envie de dessiner, voir si son crayon fonctionnait sur un mur.
  • Où je me trouvais ? en train de préparer le dîner
  • Pourquoi cela me met en colère ? le mur est abîmé, il va falloir essayer de le nettoyer ou repeindre.

Attention ⚠️ sur cette question, on a tendance à installer de nombreuses généralités en tout genre : on ne peut pas lui faire confiance, il n’écoute rien, il ne fait que des bêtises, dès que j’ai le dos tourné il en profite… la liste est sans fin et cela contribue à faire monter la sauce. Contente de toi de juste répondre à la question en faisant un constat pour ne pas tomber dans le piège.

  • Est-ce que cela vaut vraiment la peine que je me gâche la journée à surréagir et à dépenser une énergie folle? 😉/ 😤


Sensibiliser son enfant au fait de faire attention :


Même si au départ je suis responsable parce que j’ai laissé traîner mes affaires, cela ne m’empêche pas que d’expliquer à mon enfant la nécessité de faire attention quand on utilise les affaires des autres sans oublier qu’il a de petites mains et que certains objets sont beaucoup trop lourds pour lui. Si cela n’est pas déjà fait, je t’invite à lire cet article sur lequel je parle justement de la nécessité de donner à l’enfant de bons outils adaptés à son âge.

👉🏻 L’article pour en savoir plus

Bien entendu s’il est très jeune, je pourrais lui montrer par un geste simple que c’est fragile plutôt que de me lancer dans une longue tirade. Mais attention ce n’est pas parce que je lui aurais dit qu’il va le faire car lui ce qu’il a envie de faire c’est mener son expérience jusqu’au bout et non pas parce qu’il se fiche clairement de tes avertissements. Il est absorbé par ce qu’il fait comme hypnotisé par sa soif de découverte. Cependant, il est important de prendre le temps de lui expliquer, sans l’accuser, mais simplement en décrivant ce que je ressens « Oh non, mon passeport est déchiré, cela m’ennuie beaucoup, je suis contrariée car je vais devoir en faire un autre ».

Comment réagir si je me rends compte qu’il s’est emparé d’un objet qu’il ne devrait pas avoir dans ses mains ?


Afin de récupérer mon objet je pourrais lui proposer un échange lui expliquant que le passeport ce n’est pas possible mais que par contre je peux sans soucis lui prêter ce petit carnet de notes. Il faut faire preuve d’un peu d’imagination pour réagir rapidement et lui proposer une alternative.

Tu vas me dire oui mais bon on ne peut pas non plus être derrière chacun de nos enfants, sans arrêt, et je te l’accorde, on ne sera pas toujours là pour épargner le mur blanc, le passeport… et il faut juste accepter de ne pas pouvoir tout contrôler. Ton enfant est sans cesse en mouvement et même si tu pourras de temps en temps réussir à intervenir comme tu le fais sans doute déjà lorsque tu vois « une bêtise » tu ne les éviteras pas toutes. Mais, encore une fois, ton enfant fait son expérience et quand il a une idée en tête, il a souvent souvent une détermination à toute épreuve. 



Pas plus tard qu’hier, ma fille voulait absolument attraper la tablette, elle m’a vu la retirer en douce et la déposer sur l’étagère. Elle a pris une petite chaise l’a calé contre un petit bureau près de l’étagère, elle a escaladé la chaise puis le bureau et s’est mise debout sur la table pour tenter d’attraper la tablette ! Je lui ai tout simplement dit que j’étais impressionnée par sa détermination et son agilité. J’ai reconnu qu’elle avait sans doute vraiment envie de jouer avec la tablette, je lui ai montré la tablette et lui ai expliqué pour quelles raisons je devais la ranger.

Cet article s’accompagne d’un livret à télécharger où je te donne 3 astuces qui font toute la différence (contenu réservé aux membres du Club Etre & devenir maman, à consulter dans la rubrique, les ressources ou sur ta boîte mail).

Si tu n’es pas encore abonnée mais que tu veux l’obtenir ⬇️⬇️⬇️⬇️

3 astuces pour moins te prendre la tête avec les expériences de ton enfant



Avant d’en terminer je voudrais simplement te rappeler qu’il est absolument hors de question de te culpabiliser, tout comme crier ou accuser ton enfant n’est clairement pas la solution et tu l’as bien compris. Te culpabiliser toi ne changera pas les choses. Râler un bon coup, prendre l’air et accepter que la vie soit faite d’imprévus et que ce genre de « situations qui font râler » sur la longue liste des situations qui prennent la tête ne fait que la taille d’un mini confetti. Dans quelques jours, semaines, mois, années au pire, tu auras complètement oublié cette histoire, cela ne vaut donc pas la peine de te pourrir ta précieuse journée ni celle de ton enfant avec cela. 

J’attends avec impatience ton commentaire sur le sujet. 

Tu n’es pas encore abonnée ? rejoins-nous vite en cliquant sur ce lien, je t’offre mon Kit pour mettre du bonheur partout dans ton quotidien de maman et tu pourras avoir accès à toutes les ressources qui accompagnent mes articles, j’ai hâte de t’accueillir.

Tu aimeras certainement aussi :

4 Commentaires

Julie 14 octobre 2019 - 10 h 21 min

En effet, parfois on s’énerve mais le pauvre loulou ne comprend pas ce qu’il a fait de mal ! Merci Emma pour ce rappel qui fait du bien !

Répondre
Emma 14 octobre 2019 - 14 h 24 min

Merci Julie pour ton commentaire 😉

Répondre
Marion 12 octobre 2019 - 14 h 39 min

Merci pour cet article et pour tes conseils. Je vais le partager autour de moi 🙂

Répondre
Emma 12 octobre 2019 - 22 h 36 min

Merci Marion 😊

Répondre

Commentaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation sur le site. En cliquant sur OK vous acceptez les CGU / politique de confidentialité nécessaires au bon fonctionnement de celui-ci. J'accepte En savoir plus

UA-146602245-1